LumiWatch veut transformer votre avant-bras en écran tactile

Une équipe de chercheurs de la Carnegie Mellon University (Pennsylvania) présente une montre capable de projeter une interface sur l’avant-bras. Un air de déjà vu ? Pas tout à fait.

Seuls les membres inscrits peuvent voir le lienCliquez ici pour vous enregistrer

Ce n’est pas la première équipe à tenter le coup, mais le prototype dévoilé ici est fonctionnel. C’est sûrement à ce jour la première montre-projecteur utilisable. Les chercheurs ont d’ailleurs publié un document détaillé qui en explique le fonctionnement.

Mais quelle est cette sorcellerie ?

Cette montre-projecteur fonctionne simplement. Une fois attachée au poignet, elle projette une espèce d’écran de verrouillage. Pour déverrouiller, il suffit de faire glisser le doigt le long de la barre affichée sur l’avant-bras, à la manière du « slide to unlock » des anciens iPhones. Cette manipulation évite des contacts accidentels qui lanceraient des manipulations non voulues.
Justement, une fois déverrouillée, la montre projette les icônes des applicationsdisponibles. Selon les chercheurs, la surface de l’interface projetée est cinq fois plus grande que celles des smart watches habituelles. La montre en elle-même est épaisse et sa taille est importante : 50mm x 41mm x 17mm. Rappelons ceci étant que c’est un prototype.
Cette montre intègre entre autres un projecteur et un capteur de profondeur, de loin les deux éléments primordiaux pour faire fonctionner le tout. Le projecteur à 15 lumens utilise trois lasers — rouge, bleu et vert. La projection est d’ailleurssuffisamment lumineuse pour être vue à l’extérieur.
Seuls les membres inscrits peuvent voir le lienCliquez ici pour vous enregistrer

Seuls les membres inscrits peuvent voir le lienCliquez ici pour vous enregistrer



L’autonomie en usage continu est faible : une heure, mais une utilisation raisonnable tout au long de la journée permettrait de tenir un jour entier. Les chercheurs estiment que le coût de vente de ce prototype serait d’environ 600 $. Voici une vidéo d’un des chercheurs qui montre ce dernier en action.



L’équipe de chercheurs l’admet, cette montre-projecteur est loin d’être parfaite et commercialisable mais elle démontre un progrès. Le principal problème reste la gestion de la détection des doigts ainsi que l’affichage sur l’avant-bras, et il faut bien avouer que cette partie du corps n’est pas la plus lisse et plane.